Ses missions

L’Atelier santé ville a pour vocation de participer à l’amélioration de l’état de santé des populations et en particulier des habitants des quartiers les plus défavorisés, et vise à réduire les inégalités sociales et territoriales de santé.

L'Atelier santé ville met en place une politique locale et partenariale de santé à partir des besoins locaux identifiés. C’est une démarche d’animation territoriale qui a pour objet la coordination des acteurs et des actions locales de santé sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville, en vue de permettre une articulation dynamique entre la politique de la ville et les politiques de santé, et de promouvoir la participation de la population sur les questions de santé. Elle vise à favoriser le développement de programmes locaux de santé publique concertés afin d’améliorer la cohérence et la pertinence des actions destinées aux populations les plus fragilisées, en mettant la prévention et la promotion de la santé au coeur du projet territorial avec les autres politiques publiques qui concourent à l’amélioration de la santé des populations.

L'Atelier Santé Ville a pour objectif de participer à l'amélioration de la santé des habitants des quartiers et à la réduction des inégalités de santé :

  • en améliorant la connaissance de l’état du territoire en matière de santé en identifiant au niveau local les besoins spécifiques de la population et les déterminants de santé liés aux conditions de vie en concertation avec les habitants et les professionnels : il s'agit d'établir puis de mettre à jour un diagnostic partagé de santé, et de plus en plus de participer à l'observation locale de santé. 
  • en  facilitant la mobilisation et la coordination des différents acteurs du territoire, avec pour objectif d'améliorer les actions existantes et d'initier de nouveaux projets :
    • en rassemblant des acteurs autour d’une démarche et d’objectifs communs et en favorisant la concertation des acteurs : à partir des problématiques et des ressources identifiées grâce au diagnostic partagé de santé, il s'agit de définir des objectifs prioritaires et d'envisager des programmes d’intervention de façon concertée pour chaque quartier,
    • en favorisant l’interconnaissance, la mise en relation et la coordination des différents acteurs du territoire afin de faciliter le travail en réseau et le développement de partenariat dans les champs sanitaire, social, médico-social, éducatif...
  • en renforçant les compétences des acteurs locaux : à travers l'information autour de la santé, la formation, le soutein méthodologique aux porteurs projets, etc ;
  • en développant la participation active des habitants à toutes les phases des programmes de promotion de la santé (diagnostic, définition des priorités, programmation, mise en œuvre et évaluation)
  • en favorisant l'accès à la santé de la population et l'amélioration de la prise en charge des populations précarisées (droits sociaux, prévention, soins), à travers le soutien à une programmation annuelle d’actions de prévention primaire, de santé communautaire et d’accès à la santé portées par les associations et une coopération plus étroite entre professionnels de différents secteurs ;
  • en mettant en cohérence la politique de la ville et les politiques de santé (locale et régionale), et en faisant remonter les informations au niveau régional (ARS, veille sanitaire) en matière de :
    • analyse des principaux dysfonctionnements et barrières de l’accès aux droits, à la prévention et aux soins,
    • questions concernant les pratiques professionnelles sanitaires, sociales et d’insertion,
    • qualité et organisation de l’offre de soins,
    • besoins en formation des professionnels accueillant des publics en situation de précarité,
    • amélioration de l'articulation entre les différents initiatives, etc...
    • participation aux différents instances et réseaux thématiques et à différents niveaux
    • contribution à l'élaboration du contrat local de santé
    • harmonisation de la coordination du contrat local de santé et de son articulation avec l'ASV....
  • en assurant le suivi et évaluation des projets engagés et en travaillant sur les questions d'évaluation d'impact en santé