Naissance de la Mutualité française Loire – Haute-Loire – Puy-de-Dôme SSAM

Naissance de la Mutualité française Loire – Haute-Loire – Puy-de-Dôme SSAM

Le 20/06/2019


Après le Puy-de-Dôme le 12 juin dernier, les délégués de la Mutualité française Loire – Haute Loire SSAM, réunis en assemblée générale le 17 juin 2019, ont approuvé le projet de fusion des deux unions territoriales au 1er janvier 2020.

L’assemblée générale constituante de cette nouvelle union se tiendra le 18 novembre 2019. Elle aura pour principal objectif d'approuver les statuts et le règlement intérieur de la nouvelle Union Territoriale. Elle devra décider de la composition du conseil d'administration, qui élira le nouveau Président.

Des valeurs et des activités communes

La proximité de leur territoire et le partage de compétences professionnelles (optique, audition, dentaire, pharmacie, établissements et services dédiés aux personnes âgées)  ont historiquement conduit à une affinité forte entre ces deux territoires.

Ainsi, la Mutualité française Loire – Haute Loire SSAM et la Mutualité française Puy-de-Dôme SSAM ont le projet de fusionner, formant ainsi une seule Union Territoriale sur le territoire des trois départements afin

- d’offrir et de partager un réseau d’établissements qui répondent aux besoins de santé des adhérents mutualistes et plus largement de la population,

- développer sur le territoire des Services de Soins et d’Accompagnement Mutualistes pour la population, en particulier sur les zones où il n’y a pas d’établissement mutualistes

- permettre aux établissements du Puy-de-Dôme de rejoindre Eovi Mcd Santé et Services. Cette adhésion au groupe leur permettra de bénéficier dans un contexte en pleine évolution, d’une identité forte en inter-région vis-à-vis des interlocuteurs et partenaires, élargir l’offre de soins, mutualiser les compétences et bénéficier d’un fonds commun de développement.

Quelques chiffres

La nouvelle union territoriale comptera :

- 91 établissements de santé :

  • 9 établissements sanitaires
  • 56 établissements de distribution de biens et services
  • 26 établissements médico-sociaux

- 2160 salariés

- chiffre d’affaires : 180,3 millions d’euros